xolotlLe chien est omniprésent dans la mythologie, son goût souvent affiché  pour la nécrophagie a contribué à ce que l'homme lui accorde un rôle privilégié aux portes de l'au-delà. Anubis , chez les Egyptiens, menait les défunts devant Osiris.

Chez les Grecs, la magicienne Hécate courait la nuit avec ses meutes qui fouillaient les tombes pour dévorer les morts, tandis que Cerbère gardait les Enfers, comme chez les Germains, Garm l'entrée du royaume glacé des morts.

Chez les Aztèques, un chien difforme, Xolotl , était chargé de guider les défunts vers le Chocomemictlan, le "neuvième ciel". Les Aztèques avaient coutume de mettre un trépassé au tombeau avec son chien, ou à défaut avec un autre chien "couleur de soleil" élevé dans ce but.

Des peuples de religion chamanique, en Sibérie et en Amérique du Nord, enterrent avec un enfant un chien qui l'accompagne vers le séjour des morts. Chez les Gold de Sibérie, un mort est toujours enseveli avec son chien.

Au Japon enfin, la divinité Omisto , associée au suicide, arbore une tête de chien.

 

 

 

 

Autres chien mythiques.

 

Hati : Dans la mythologie nordique, Hati (qui signifie haine), est un des deux loups qui poursuivent la Lune et le Soleil. À la fin des temps, ils mangeront la lune et le soleil et les astres seront engloutis.

 

 

Husdent : Nom du  chien de Tristan dans le conte d’origine celtique Tristan et Yseult.

 

 

Laelaps : Chien mythique qui avait la particularité de ne jamais rater sa proie.

 

 

Maera : Nom du chien d'Icarios dans la mythologie grecque.

 

 

Skôl : Nom de l'autre loup qui poursuit la lune et le soleil dans la mythologie nordique.

 

 

Page 1Page 2

Ailleurs sur le web

Partager

Liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.