Lorsque vous avez adopté un chien ou lorsque votre chienne a fait naître une portée, vous avez besoin de « baptiser » les chiots, de leur donner un nom. Mais, comment faire pour choisir un bon nom pour votre petit toutou ? La question est d'autant moins banale qu'une fois que le chien a compris ce nom comme étant le sien, il est impossible de le lui changer.

 cocker

Choisissez un nom « social » pour votre chien.


Si vous n'êtes pas un ermite enfermé dans une forêt et vivant uniquement avec son chien, il vous faudra choisir un nom qui ne fera pas scandale. Un jour, d'autres entendront le nom que vous avez donné à votre chien. Ce peut être au moment où vous le promenez, ou pendant que vous avez de la visite chez vous. Le « Nom de chien » n'est un juron grossier que quand vous n'avez pas de chien. Dans la réalité, on veille à un nom socialement acceptable.

Bien entendu, il ne s'agit en rien de se laisser conditionner par la société, mais il faut tout de même veiller à ne pas donner à son animal de compagnie un nom qui indispose tous ceux qui sont dans le parc où vous promenez votre chien.

 

Choisissez un nom qui a un sens pour vous.

Comme pour le bébé humain, choisissez pour votre chien un nom qui a du sens pour vous soit dans votre vie passée, soit par rapport à une personne que vous aimez, ou tout simplement parce que le nom vous plait.

 

Faites attention aux syllabes qui forment le nom de votre chien

Il faut savoir qu'à la différence des humains, le chien ne parvient pas à entendre clairement plus de deux syllabes. Alors, soyez assez gentils pour ne pas lui donner un nom de dix syllabes, sinon l'apprentissage va être rude.

Par ailleurs, le choix des consonnes et des voyelles composant le nom de votre chien ne doit pas être fait au hasard. Il est recommandé d'alterner les consonnes fortes et les voyelles faibles. Ainsi, F étant une consomme faible, on y ajoute généralement une voyelle forte. Pour faire simple, vous pouvez doubler les syllabes, par exemple Loulou. Il faut aussi éviter de préférence les syllabes difficilement audibles (exemple : aï).

 

Choisissez le nom en tenant compte des caractéristiques de l'animal.

Le choix du nom doit tout de même rester en cohérence avec l'animal nommé. Tenez compte notamment des caractères biologiques de l'animal, mais aussi de son comportement.

 

La prise en compte des facteurs morphologiques et biologiques.

Quand vous avez un gentil Labrador ne lui faites pas l'injustice de lui infliger un nom qui laisse penser plutôt à un berger allemand. Il faut prendre en compte sa taille, son sexe et son caractère.

 

La prise en compte du comportement du chien.

On nomme autrement un doux cocker anglais qu'un géant dogue allemand. Donnez à votre chien un nom qui lui ressemble, qui reflète son caractère.

 

 

Ailleurs sur le web

 

 

Partager

Liens utiles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.